IMG_1923.JPG

Faites rhizome et pas racine, ne plantez jamais ! Ne semez pas, piquez ! Ne soyez pas un ni multiple, soyez des multiplicités ! Faites la ligne et jamais le point ! La vitesse transforme le point en ligne ! Soyez rapide, même sur place ! Ligne de chance, ligne de hanche, ligne de fuite. Ne suscitez pas un Général en vous ! Pas des idées justes, juste une idée (Godard). Ayez des idées courtes. Faites des cartes, et pas des photos ni des dessins. (…)

Un rhizome ne commence et n’aboutit pas, il est toujours au milieu, entre les choses, inter-être, intermezzo. L’arbre est filiation, mais le rhizome est alliance, uniquement d’alliance. L’arbre impose le verbe “être”, mais le rhizome a pour tissu la conjonction “et... et... et...”. Il y a dans cette conjonction assez de force pour secouer et déraciner le verbe être. Où allez-vous ? d’où partez--vous ? où voulez-vous en venir ? sont des questions bien inutiles. Faire table rase, partir ou repartir à zéro, chercher un commencement, ou un fondement, impliquent une fausse conception du voyage et du mouvement (méthodique, pédagogique, initiatique, symbolique... ). Mais Kleist, Lenz ou Büchner ont une autre manière de voyager comme de se mouvoir, partir au milieu, par le milieu, entrer et sortir, non pas commencer ni finir.

G.Deleuze & F Guattari

“C’est ce que je fais qui m’apprend ce que je cherche.” P. Soulages

Le mouvement est le moteur de ma démarche artistique. A un moment de son histoire où l’Homme cherche à mieux comprendre sa place dans l’environnement qui l’entoure ainsi que son impact sur ce dernier, mon travail propose une réflexion sur ce qui nous unit, sur nos origines et le prolongement du vivant dans son intégralité. L’artiste se doit de trouver une manière de faire marcher le monde et doit sortir du présupposé intellectuel et raisonnable. Dans cet élan de recherche d’absolu, mon art cherche à s’inscrire comme un pont entre les disciplines (graphisme, gravure, photographie, dessin, peinture, sculpture) et les hommes. L’utilisation de différents matériaux est une façon de créer un univers complet et complexe propice à la réalisation du soi et de l’autre.

“Entrer et sortir et non pas commencer et finir.” suggère Deleuze. Tel un rhizome qui ne commence et ne se termine pas, mon travail est toujours au milieu, entre les choses, inter-être, intermezzo. Il me précède et précède le spectateur dans sa réflexion. Ainsi, l’origine, le processus, l’issu ne sont plus qu’un dans l’idée d’une évolution vers une liberté transcendantale. Le message lancé est le suivant : Faites rhizome et pas racine, ne plantez jamais ! Ne semez pas, piquez ! Ne soyez pas un, ni multiple, soyez des multiplicités ! Tracez la ligne mais jamais le point. Soyez rapides, même sur place ! Le point de vue est un leurre. La vitesse transformera le point en ligne. Ligne de chance, ligne de fuite. Acceptez de revenir au source.